• Réalisation par le client des recherches dans l'Espace sur les satellites de RKTs-Progress
     
     

    RKTs-Progress met à disposition les satellites pour les recherches fondamentales et appliquées en microgravité dans le domaine de la science des matériaux, de la biologie et de la médecine.

    RKTs-Progress organise et assure les lancements de l'instrument scientifique des clients embarqué sur les satellites automatiques spécialisés Foton M et Bion M. L'instrument scientifique et les résultats des expériences sont retournés sur Terre dans une capsule de descente et remis au client. Pendant le vol orbital, l'information scientifique est transmise par télémesure vers les postes d'acquisition qui sont situés sur le territoire de la Russie.

    Le procédé d'installation des instruments scientifiques d'autres pays et les méthodes de travail avec les partenaires étrangers sont qualifiés en retour d'expérience de plusieurs années. Les satellites automatiques Bion et Foton ont été exploités avec succès entre 1973 et 1996 et entre 1985 et 2007 respectivement. La phase initiale était formalisée par des accords distincts avec les sociétés françaises et allemandes pour les lancements simples des charges utiles de 20-30 kg, ce qui fait 4-5% de la masse charge utile du satellite. Ces derniers temps, le volume de la charge utile commerciale de ces satellites était de 60-80% de la masse charge utile. Les travaux étaient réalisés dans le cadre des accords à long terme avec l'Agence Nationale d'Etudes Spatiale de France (CNES), l'Agence Spatiale Européenne (pour Foton) et l'Agence Nationale d'Aéronautique des USA, NASA (pour Bion).

  • Installation de l'instrument scientifique à bord du Foton M №4
     
     

    Interface mécanique

    L'instrument scientifique peut être installé à l'intérieur de la capsule de descente, aussi bien qu'à l'extérieur du satellite. La localisation et la zone occupée par l'instrument scientifique sont déterminées en accordant les données de référence pour les appareils. La conception et la fabrication de l'instrument scientifique devront prendre en compte la facilité de son utilisation, de son montage et démontage sur le satellite et permettre toute sécurité de manipulation en stockage, transport et essais.

    Lors des essais de l'instrument sur le satellite, on peut utiliser les maquettes masse/centrage/encombrement (MAGABAR) et les équivalents électriques de l'instrument.

    Interface électrique

    Pour alimenter l'instrument scientifique, on utilise les sources électriques suivantes

    · Système d'alimentation électrique du Satellite;

    · Sources de courant autonomes du Satellite;

    · Alimentations sol.

    La tension nominale d'alimentation de l'instrument scientifique est de 27 V.

    En phases de mise à poste, de descente et de recherche, on peut utiliser les sources de courants autonomes du Satellite. Ces sources peuvent être appliquées pour alimenter une seule unité à toutes les phases de fonctionnement du Satellite. Les alimentations sol sont utilisées au cours des essais au sol. Le système d'alimentation électrique est utilisé par l'instrument en vol orbital.

    Interface de contrôle

    Pour le contrôle de l'instrument scientifique, on peut utiliser:

    · les commandes uniques - celles qui sont émises en séances de liaison par l'ensemble de commande sol;

    · commandes programmatiques - celles qui sont intégrées dans les logiciels et émises en temps déterminé indépendamment des zones de visibilité.

    La phase de mise en oeuvre au sol du Satellite peut utiliser les commandes de test qui sont émises à partir de l'ensemble d'essais sol.

    Les ordres de commande sont émis sous forme d'impulsions de tension 27 V (nominale). Le nombre de commandes nécessaires au contrôle de l'instrument scientifique est déterminé en accordant les données de référence de l'instrument.

    Interface de télémesure

    La saisie, le convertissement, la mémorisation et la transmission des valeurs des paramètres de télémesure vers les postes d'acquisition sol sont réalisés par le système de radiotélémesure (RTM) du Satellite.

    Ce système permet le contrôle de l'état et du bon fonctionnement de l'instrument scientifique en mode de mémorisation suivie de relecture en séances de liaison (2-3 fois par jour) et en mode de transmission directe. Il est possible d'installer un système de télémesures étranger.

    Les données TM sont soumises au traitement opérationnel, puis elles sont transmises aux intervenants d'autres pays qui participent aux expériences scientifiques.

    Les voies RTM destinées à la saisie de données télémesures de l'instrument scientifique sont interrogées avec une fréquence de:

    · 100 Hz - en mode de transmission directe;

    · 3 Hz - en mode de mémorisation.

    Le nombre de voies RTM assignées à un type d'instrument donné est déterminé en accordant les données de référence de l'instrument.

    Interface d'échange thermique

    L'émission calorifique de l'instrument dans l'environnement ne doit pas sortir au dehors des valeurs spécifiées.
  • Conditions d'exploitation de l'instrument scientifique sur le satellite Foton M №4
     
     

    Сборка и испытания

    Сборка и испытания научной аппаратуры при подготовке КА производятся в помещениях, имеющих все необходимые условия для работы с научной аппаратурой.

    Транспортирование

    Транспортирование научной аппаратуры в составе КА производится железнодорожным транспортом, в штатной укупорке.

    Эксплуатация в составе КА

    Научная аппаратура, установленная в СА, находится в условиях воздействия: невесомости, воздушной атмосферы, давления, температуры, влажности, ионизирующего излучения космического пространства естественного происхождения, излучения от гамма-источника, находящегося внутри СА.

    Научная аппаратура, установленная снаружи КА, находится в условиях воздействия: невесомости, глубокого вакуума, перепада температур, ионизирующего излучения космического пространства естественного происхождения.

    В процессе эксплуатации научная аппаратура в составе КА подвергается механическим воздействиям: вибрациям, ударным воздействиям, линейным ускорениям, воздействию акустического шума.
  • Planning classique des opérations avec l'instrument scientifique sur le satellite Foton M №4
     
     

    Préparation sol

    Lors de la préparation du satellite à son usine de fabrication et à Baïkonour, l'instrument est impliqué aux opérations suivantes.

    A l'usine de fabrication satellite

    en phase d'assemblage du satellite (contrôle de l'interface mécanique):

    · contrôle d'entrée de l'instrument;

    · montage sur satellite, contrôle de l'interface mécanique, cheminement des câbles.

    en phase d'essais électriquesdu satellite (contrôle des interfaces électriques):

    · tests individuels (si nécessaire);

    · participation de l'instrument aux essais électriques sur satellite.

    participation aux essais d'étanchéité du satellite

    Le contrôle d'étanchéité se fait en utilisant de l'hélium.

    Sur l'Ensemble de préparation du satellite

    - participation de l'instrument non armé aux essais électriques en intégration satellite;

    - armement de l'instrument;

    - participation de l'instrument armé aux essais électriques en intégration satellite.

         
image description